Présentation

LÉGENDES D'ANJOU ET D'AILLEURS
Pièce protégée à la SACD depuis le 25/08/2004
Mythes et légendes détournées ( 9 hommes - 6 femmes OU 4 hommes - 5 femmes)
Public : Adultes & Adolescents
Photos tirées de l'atelier théâtre de Pascal Nowacki - Juin 2007

Les 3 fées...presque celtiques.
Premières représentations à Ozoir-la-Ferrière(juin 2007)

L'histoire : D'après vous quel rapport entre :
-Des amants victimes de la jalousie d'un châtelain cocu.
-Un druide qui fait un échange de bons procédés avec une sorcière.
-Un loup-garou qui hante pour une raison inconnue le château de Craôn.
-La rencontre impossible entre Perceval et Don Quichotte.

Aucun rapport.
Ce sont justes des histoires qui hantent les Pays de la Loire, le Haut-Anjou et aussi des contrées un poil plus lointaines.... Trois fées celtiques, spécialistes des dolmens et autres cromlechs, vous raconteront ces histoires en vous invitant dans un voyage qui vous mènera du Haut Anjou au monument de Stonehenge en passant par la forêt de Brocéliande.

Le Seigneur Raguin assassinant sa femme.

Cliquez pour télécharger la pièce :


Commentaires de l'auteur :Situations cocasses et dialogues savoureux; des idées de mise en scène originales et des doubles rôles possibles surtout pour les hommes.Des personnages qui ont existé, au coude à coude avec d'autres plus légendaires dans des histoires souvent drôles et parfois un poil terrifiantes comme toutes légendes digne de ce nom. Pour les troupes qui ont un "grain de folie" et qui n'ont pas peur du ridicule.

A PROPOS DE LA PIECE

2001 : une année sabbatique où j'ai profité du temps libre pour écrire ma première pièce "La Poisse de Dieu, la farce du Diable" mais aussi où je me suis engagé dans une association " les 3 lucioles" dont le but était de monter un festival de théâtre à Candé (Maine-et-Loire) sur le thème des contes et légendes.
Croyant dur comme fer en ce festival, qui n'a jamais vu le jour, j'ai décidé de me pencher sur un recueil d'histoires "Mystérieux Haut-Anjou" d'Eric Planchenault. J'ai sélectionné trois histoires ( les fantômes de Raguin, le loup-garou de Craôn, la Chatte noire) et l'idée des fées, livreuses de menhirs, dolmens et autres cromlechs. Le travail d'adaptation tient en grande partie à l'imagination, chaque histoire représentant dans le livre en à peine une dizaine de lignes.
Le festival n'eut donc jamais lieu. Mais n'aimant pas travailler sur un texte pour rien, je décidais d'écrire quand même ces histoires. Et de rajouter une quatrième saynète : "Perceval et Don Quichotte" A l'écriture, je ne savais pas très bien où j'allais, cela se ressent lorsqu'on lit l'histoire. Elle donne une impression de flottement mais j'aimais bien l'idée de confronter le héros de Cervantès aux légendes arthuriennes. Leur rencontre donne lieu à des dialogues uniques. ( Voir Extrait plus haut).

Je proposais la pièce "Légendes d'Anjou et d'ailleurs" en 2004 à la troupe de "la planche à voix" dont je faisais parti à l'époque. Elle fut refusée...bouh...Je pense avec le recul qu'elle était un peu trop loufoque pour eux. C'est pour cela qu'il m'a semblé bon d'ajouter en commentaire qu'elle convient pour les troupes "qui ont un grain de folie".
Mais j'avais aussi commis une erreur à l'écriture, celle de cloisonner les saynètes. Tout paraissait trop isolé, les histoires, les fées, les autres personnages. Je l'ai reprise en supprimant ces "cloisons". Les fées interviennent quasiment à chaque début et fin de saynète, le druide et la chatte noire sont des personnages clefs qui réapparaissent aussi vers la fin. Tout comme le pauvre Don Quichotte et son fidèle Sancho Panza qui se retrouvent perdus dans la lande Anglaise non loin du monument Stonhenge que les fées ont plus ou moins bien équilibré !

Après la chute de Stonhenge.

En août 2004, la mise en ligne de Légendes d'Anjou et d'ailleurs donne lieu à ....deux représentations !...en juin 2007 !.... Presque trois ans après!... Grande joie pour le petit auteur que je suis.

"Parfois la route est longue, mais ce n'est pas la destination qui compte, juste le chemin parcouru". Je remercie l'andouille qui a sorti cela...

Mais surtout, et très sincèrement, je remercie Pascal Nowacki et son atelier-théâtre. J'espère qu'ils se sont autant amusés à jouer ces saynètes que moi à les écrire...

Pour ceux qui ont vu le spectacle, il y avait une option "ombre chinoise" où l'on voyait un moulin apparaître entre autres. A l'époque, mon manque d'expérience en écriture et en théâtre en général m'incitait à ce genre de "facilités". Ces "Ombres Chinoises" n'existent plus dans la version de la pièce à télécharger. Le mime des personnages, plus théâtral, remplace aisément ce genre de "trucages".
Elle a été depuis régulièrement reprise comme en témoigne les photos dans la colonne de droite.

-----------------------------------------------------------

Commentaire de Anne-Céline Auché auteur (théâtre et scènario), professeur en Espagne et metteur en scène (Octobre 2009)

Son site :http://www.myspace.com/anne_celine_auche

Bonjour,

J'ai enfin eu le temps de lire votre texte, et plus particulièrement la scène Don Quichotte et Perceval, dont vous m'aviez parlée il y a quelques mois.

Je ne travaille plus avec des enfants en ce moment mais j'ai trouvé cette rencontre très drôle et bien écrite. Je tenais à vous le dire.

J'espère découvrir vos textes au fil du temps (car il en faut). Bonne continuation!

Anne-Céline Auché


Saynète isolée: LES FANTÔMES DE RAGUIN

Photos de La Commédia d'ici ----Juillet 2010 à Bruniquel

Comédie fantastique ( 2 hommes 1 femme )
Saynète d'environ 15 minutes issue de "Légendes d'Anjou et d'ailleurs"
Public : Adultes & Adolescents

L'histoire : Un jeune peintre fauché, installé dans une des chambres du château Raguin, a profité de l'absence de son hôte pour séduire sa dame. Un tableau embarrassant, où elle a posé nue, risque d'attirer l'attention du Seigneur Raguin, violent et jaloux.

Commentaire de l'auteur : Une saynète qui fonctionne sans le reste de la pièce. L'introduction a juste été changée pour éviter de faire intervenir les 3 fées. Les autres saynètes dépendent trop des fées pour être jouées individuellement.

----------------------------------------
AUTRES REPRESENTATIONS :
-------------------------------------------


Lors du FESTIVAL DES FESTIVAL au Canada à Trois Rivières, le 23 juillet 2009 "les fantômes de Raguin " ont été joués par les élèves d'un lycée de la République Tchèque. Du Canada à la République Tchèque...
Comment c'est possible çà ?
Ci dessous la copie du courrier original le 05 mai 2009 :

Cher Monsieur, nous vous remercions grandement pour votre réponse.D abord pour répondre á vos questions
Nous avons entre 16 et 18ans,nous sommes d une école catholique qui se situe á Prostějov,c est une ville á 50km de Brno au sud de la Rép.Tcheque.
Nous avons découvert vos textes par le biais de notre prof,qui nous aide avec notre atelier théatre,ceci sur le site Leproscenium.
Nous avons lu la totalité de votre piece "Légendes d anjou et d ailleurs",de cette piece nous avons présenté l année derniere "Les fantomes de Raguin",lors d une rencontre theatrale en langue francaise entre colleges de Rép.Tch.
et autres pays d Europe.Nous avons d ailleurs receuilli grace á cette magnifique piece un énorme succés et nous sommes invitées en juillet á la rejouer au Canada.
Ce grand succés,nous a donc donné l envie de continuer et de présenter,justement"le loup garou de Craon"et une autre légende,afin de faire connaitre á notre public d autres histoires,légendes,c est pour cette raison que nous nous sommes retournées vers vous pour la 2eme histoire.
Nous vous remercions encore une fois de votre réponse,et si l inspiration vous viendra,alors pensez á nous,nous en serions ravies.
Veuillez,Monsieur,agréer nos respectueuses salutations


Hyll
hyll@cmg.prostejov.cz

Puis une copie du courrier en date du 27/11/2009 suite à ma demande de photos du spectacle :

Monsieur,
Je vous fais parvenir deux photos de notre groupe,lorsque l on a joué au Canada,lors du grand Festival des Festivals,votre piece "les fantomes de Raguin".Cela a éte un triomphe,nous voulons vraiment vous remercier d avoir pu avoir la chance et le privilege de jouer votre piece.
Cordialement,
Madame Hyllová
------------------------------------
Photos de l'atelier théâtre d'Ozoir la Ferrière en juin 2007

PERSONNAGES


LES FEES: Ce sont trois sœurs qui font le lien avec les autres histoires.
La légende veut que les pierres levées que l'ont peut trouver un peu partout en Anjou, en Mayenne et en Bretagne aient été déposées par des fées.
Nos trois fées livrent des menhirs et montent elle mêmes des dolmens et des cromlech grâce à leurs pouvoirs.
On peut distinguer trois caractères différents :

La fée 1 : L'aînée. La plus calme des trois, très indulgente avec la folie douce de la fée 3.

La fée 2 : La benjamine. Elle s'énerve facilement et est très stressée à l'idée de ne pas finir à temps "les chantiers".

La fée 3 : La cadette. L'étourdie du trio. Elle a des pertes de la mémoire immédiate. Et fait une fixation sur les cromlech qu'elle a du mal à visualiser.
----------------------------------------------------
LES FANTÔMES DE RAGUIN


Le peintre : Jeune artiste peintre fauché qui a profité de l’hospitalité du Seigneur Raguin pour séduire sa femme et en faire sa maîtresse. Il n’accorde pas trop d’importance aux soupçons que dame Raguin peut avoir au début de la saynète. Pour lui, son mari n’est qu’un barbare et un imbécile pour délaisser une telle femme.

Dame Raguin : Grande dame séduite par la délicatesse du peintre qui contraste avec le caractère plus rude du Seigneur Raguin. Toutefois elle redoute son mari et ne le sous-estime pas.
Seigneur Raguin : Riche Châtelain, adepte de la chasse à cour. Il ne sera pas dupe encore longtemps de la liaison de sa femme avec le peintre.
------------------------------------------
LE DRUIDE ET LA CHATTE NOIRE


Le druide : Il est membre du très fermé cercle druidique. Il possède un hibou appelé Erwan. Quelle relation entretient t-il avec la mystérieuse chatte noire ?
La chatte noire : Rebouteuse et sorcière de la région de Craon. Elle a pour seule compagnie un chat prénommé Lucius.[1] Une tenue vestimentaire peu attrayante lui donne un air marginal. De plus sa mine renfrognée donne facilement envie de passer son chemin quand on la rencontre.
Le loup-garou de Craon : Mi- homme, mi loup enfin c'est ce qu'on raconte. Qui est-il réellement ?
------------------------------------------------
LE LOUP-GAROU DE CRAÔN

Dr de la Touchardière : médecin du XVIII é siècle. Homme pragmatique, il ne croit pas aux superstitions et confondra le mystère qui rôde autour du château de Craon.
L'aubergiste : Homme triste et effrayé par le démon qu'il a vu un soir de pleine lune.
Elora : Fille de l'aubergiste. elle a vu aussi le loup-garou. chose que son père.
---------------------------------------------------
PERCEVAL ET DON QUICHOTTE

Perceval : Chevalier de la table-ronde. Il doit retrouver le chevalier Lancelot que son Roi réclame mais il s'est perdu en cours de route. Sa route va croiser celle de Don Quichotte dans la magique forêt de Brocéliande.
Don Quichotte: Vieux seigneur espagnol. Un peu fou, il confond moulins et géants et grand admirateur des légendes Arthuriennes, il se croit investit d'une quête.
Sancho Panza : Paysan qui veille sur Don Quichotte, tant bien que mal. Les élucubrations de son maître ne le surprenne plus depuis longtemps. Perdu en cours de route, il le suivra jusqu'au monument Stonhenge en Angleterre.

[1] Les animaux du druide et de la chatte noire n'apparaissent à aucun moment. Ils s'adresse à eux comme s'ils étaient là. Seul des sons de chat et d'hibou marquent leur présence.